Comment mieux contrôler son accouchement ?

Après plusieurs mois de grossesse, vous arrivez enfin à terme. Comme toutes les futures mamans, vous ressentez probablement une légère anxiété en pensant à l’accouchement. La peur d’accoucher est normale surtout quand c’est la première fois que vous allez donner naissance à un bébé.

Pour mieux contrôler son accouchement, voici quelques conseils pour vous aider à vous préparer pour cette étape majeure de votre vie.

Se préparer mentalement

Il peut être tentant de visionner des vidéos sur l’accouchement. Mais ceci risque de vous perturber plus qu’autre chose.

Au contraire, nous conseillons de vous mettre dans un état d’esprit positif. Songez à la joie de rencontrer (enfin) votre bébé. Cela peut être difficile, surtout si vous avez vécu une mauvaise expérience. Mais essayez de penser positivement autant que possible. Beaucoup de mamans déclarent que se préparer mentalement aide à faire face aux douleurs de l’accouchement.

Savoir qu’on est soutenu par nos proches durant cette épreuve est également une grande motivation pendant l’accouchement. La gestion de la douleur est le principal défi. Le soutien reçu pendant la phase de travail augmente la confiance en soi et donne la force à traverser cette étape.

Pour ce faire, assurez-vous d’avoir une personne de confiance comme votre partenaire ou une de vos proches près de vous tout au long du travail. Le soutien change la perception de la douleur et diminue les risques d’interventions obstétricales.

Pratiquer des exercices physiques adaptés à la grossesse

Pour mieux contrôler son accouchement, il est important de préparer votre corps pour cet effort. L’exercice pendant la grossesse peut également être un excellent moyen de réduire le stress.

Vous pouvez essayer de vous renseigner sur les cours d’exercices prénatals près de chez vous. Par exemple, un cours de yoga pour la grossesse peut être très utile. Cela vous aidera à placer votre bébé dans une bonne position pour la naissance, à vous apprendre des positions pour vous aider pendant le travail et à vous fournir des techniques de relaxation et de respiration pour vous aider à rester calme.

Tout type d’exercice est bon cependant. Si vous n’avez ni le temps ni l’argent pour vous inscrire à une classe, promenez-vous dans le parc. Les pas que vous effectuez pendant les contractions stimulent la progression de la phase de travail ainsi que la descente du bébé dans votre bassin. Marcher diminue la perception de la douleur pendant les contractions. Cette activité toute simple vous sera donc bénéfique lors de l’accouchement.

Apprendre les techniques de respiration

L’utilisation de techniques de respiration peut aider à vous calmer et contrôler la douleur. Pour qu’elles soient réellement efficaces lors du travail, essayez de les pratiquer tout au long de la grossesse, surtout le dernier mois. La méditation et la visualisation peuvent également vous aider à vous détendre pendant la grossesse et durant le travail.

Connaitre les différentes positions

Les positions adoptées pendant la phase de travail ont un impact sur la sensation de douleur. Ce n’est pas rare que les médecins vous conseillent de dormir sur le côté gauche quand vous avez mal durant les contractions.

Pour mieux contrôler la douleur lors de votre accouchement, voici quelques positions à connaitre :

  • Les positions assise, demi-assise, et debout favorisent la dilatation du col et la descente du bébé ;
  • La position couchée sur le côté gauche permet la progression de la phase de travail ;
  • La position à quatre pattes facilite la rotation du bébé.