L’âge de raison c’est quoi ?

Age de raison

Si vous constatez que votre enfant vous pose énormément de questions, et qu’il semble plus raisonné et plus posé, c’est qu’il a probablement atteint l’âge de raison. Celle-ci se produit généralement lorsque l’enfant a entre 6 et 11 ans. Nous vous en disons plus sur cette étape qui est primordiale pour le développement de votre enfant.

L’âge de raison, en bref

L’âge de raison est une période de transition entre l’enfance et l’adolescence. Après être sorti de son complexe d’Oedipe, l’enfant est émotionnellement plus apaisé, et il commence alors à apporter plus de considérations au monde extérieur. Cela le mène à mettre de côté ses pulsions sexuelles et à développer sa pensée rationnelle.

Cette période se traduit par l’enchainement de plusieurs prises de conscience. Il se rend compte qu’il ne peut entretenir une relation avec l’un de ses parents. Il prend également conscience des notions de bien et de mal, ou encore des notions d’injustice et de justice par exemple.

Durant son enfance, il est plutôt « égocentré », c’est-à-dire qu’il est plus concentré sur ce qui fait du bien à lui-même. En revanche, lorsqu’il passe à l’âge de raison, il s’ouvre beaucoup plus aux autres, et commence alors à appliquer les notions dont il a pris conscience à des faits concrets.

De nombreuses interrogations en cascade

L’âge de raison coïncide généralement avec l’entrée de l’enfant en CP. Ainsi, en plus de s’ouvrir au monde, il s’ouvre également à un autre groupe : celui de sa classe. Il va affronter d’autres élèves de son âge, qui sont eux aussi probablement dans l’âge de raison. Ces enfants pourront alors se comparer entre eux, amenant ainsi à plus de questionnements, comme « Pourquoi nous allons toujours à l’église le dimanche, et pas Corentin et sa famille ? », « Pourquoi je n’ai pas le droit de jouer dans la rue comme Jeremy ? » etc.

L’enfant n’est toutefois pas encore au stade de faire des remises en question rebelles. Cela arrivera généralement plus tard, durant l’adolescence. La remise en question faite ici est essentiellement interrogative. Beaucoup de questions en rapport avec la fratrie vont également se poser chez l’enfant, au fur et à mesure que celui-ci développe des relations d’amitié avec ses camarades du même âge.

Les mesures d’accompagnements à prendre durant cette période

Il est important que les parents soutiennent les questionnements que leur enfant se pose. Ils doivent ainsi lui faire comprendre qu’il existe effectivement des différences entre les personnes, les familles, les sociétés, et que ces différences font partie des grandes diversités de la vie, sur bien des aspects (culturels, religieux, philosophiques etc.).

Durant l’âge de raison, l’enfant prend conscience qu’il n’est désormais plus un bébé, qu’il est voué à être de plus en plus autonome, tant sur le plan physique que mental. C’est une période durant laquelle il apprend à se comprendre, à se construire son propre opinion.

Mais comme il est encore trop jeune, sa vision de la vie est encore bien abstraite. Il vous appartient donc en tant que parents de l’accompagner et d’aider votre enfant à devenir un individu. Même si des questions délicates vous sont posées, rappelez-vous qu’elles ne doivent jamais être laissées sans réponses.