Comment choisir son babyphone ?

Babyphone

Le babyphone est devenu un accessoire incontournable pour les jeunes parents, tant il est pratique pour la surveillance du bébé. Mais avec tous les modèles proposés sur le marché, comment choisir son babyphone ? Pas de panique, nous allons vous résumer ici tout ce qu’il y a à savoir pour faire le meilleur choix lors de l’achat de ce genre d’appareil.

Les critères pour choisir son babyphone

Dans un premier temps, vous devez définir le cadre d’utilisation de votre babyphone. Si votre petite famille vit dans un petit appartement, alors l’utilisation d’un babyphone pourrait ne pas vous être utile. En effet, il y a de fortes chances que vous puissiez entendre votre bébé lorsqu’il pleure dans sa chambre. En revanche, si votre appartement est plus grand, ou si vous habitez une maison, ou encore si vous êtes souvent de sortie, alors le babyphone vous sera d’une grande utilité.

Une fois le cadre d’utilisation défini, vous pourrez déterminer les caractéristiques de l’appareil qu’il vous faut. La portée qui peut aller de 50m à 1000m, selon les modèles. Vous devez également choisir entre un modèle vous permettant juste d’écouter votre bébé, ou plutôt un appareil qui vous permettra en plus de le voir. En effet le marché propose de nombreux babyphones équipés d’écran et proposant donc la fonction vidéo. Les modèles les plus poussés disposent même de fonctions de détection de mouvement, de prise de la température de la chambre etc.

Enfin, on devrait prendre en considération les ondes émises par l’appareil. Bien qu’il ne soit pas scientifiquement prouvé que ces ondes soient néfastes, il est toujours préférable de prendre ses précautions. En effet, le cerveau des nourrissons sont très fragiles et réceptifs. De manière générale, les appareils dotés de plusieurs fonctions sont ceux qui émettent le plus d’ondes, comparés à un babyphone audio simple. Mais quelque soit le modèle, on devrait veiller à ce que l’appareil soit installé à plus d’un mètre du bébé. Il est également conseillé de l’éteindre lorsqu’il n’est pas utilisé.

Les différents types de babyphones

Le choix est plutôt large, lorsqu’il s’agit de choisir son babyphone. Les modèles sur le marché sont effectivement variés et proposent des fonctionnalités différentes. Le babyphone classique est le plus utilisé, et également le moins cher. Le kit se compose d’un émetteur qu’il faut placer dans la chambre du bébé, et d’un récepteur à installer dans la pièce où se trouve les parents. Il permet d’entendre bébé lorsqu’il pleure. Certains modèles disposent d’un signal visuel, comme un voyant clignotant par exemple.

Nous avons ensuite le babyphone multifonctions : outre la faculté de vous avertir lorsque votre nourrisson est en pleurs, ce genre d’appareil offrent également d’autres fonctions. On peut citer un haut-parleur sur l’émetteur afin de pouvoir communiquer avec le bébé ou lancer une musique, ou une veilleuse qui s’allume, ou encore un thermomètre intégré. Bien qu’un peu plus onéreux, ce type de babyphone présente l’avantage de permettre une meilleure surveillance de votre nourrisson. Il faut cependant veiller à le placer de 1 à 3 mètres du lit de votre enfant afin de limiter les ondes qui pourraient potentiellement être néfastes.

Le babyphone vidéo

C’est un babyphone qui offre plusieurs fonctions, et qui dispose également en plus d’une caméra sur l’émetteur et d’un écran sur le récepteur. Il permet donc une surveillance visuelle de votre enfant, sans que vous n’ayez à bouger de votre chambre. Vous saurez donc si vous devez intervenir ou pas. Il est également doté d’une fonction VOX qui s’active de façon automatique dès qu’elle détecte que l’enfant fait du bruit. Ce type de babyphone connait actuellement un très grand succès sur le marché, tant il est pratique.

Enfin, nous avons le babyphone son et mouvement, l’appareil le plus avancé technologiquement dans cette catégorie. Il cumule toutes les fonctions citées précédemment, et propose en plus un tapis « son et mouvement » à installer sous le matelas de votre bébé. Ce tapis enverra un signal visuel et sonore s’il ne détecte aucun mouvement durant plus de 20 secondes.